Usinage CNC et impression 3D : quelle différence ?

Usinage CNC et impression 3D : quelle différence ?

Usinage CNC et impression 3D l Groupe Kepra

L’impression 3D se développe depuis quelques années et elle est de plus en plus utilisée pour la fabrication de pièces, notamment dans l’industrie. Quelles sont les différences entre cette méthode innovante et l’usinage traditionnel ? Dans quel cas préférer l’impression 3D ? Découvrez toutes les réponses à ces questions dans cet article.

L’usinage CNC : une méthode avec soustraction de matière

La principale différence entre usinage et impression 3D, c’est la méthode de fabrication. L’usinage CNC (CNC signifie « computer numerical control », donc avec des machines à commandes numériques) est une méthode soustractive. On part d’un bloc de matière brut (du métal, du plastique ou même du bois) que l’on vient découper avec différents outils pour obtenir une forme finale. Le fraisage et le tournage sont des méthodes d’usinage. 

L’usinage permet d’obtenir des formes complexes mais aussi une précision très élevée dans les dimensions des pièces. Les machines d’usinage sont dirigées par des personnes qualifiées : choix des outils, vitesses de rotation, trajectoire de découpe, remplacement des matériaux… Toutes ces opérations nécessitent une intervention humaine.

L’usinage CNC a l’inconvénient de générer des déchets (copeaux) : en enlevant de la matière, on obtient forcément des débris (même si ils sont recyclés).

L’impression 3D : une méthode avec addition de matière

L’impression 3D est une méthode additive. Une imprimante 3D utilise des matériaux bruts, majoritairement des filaments plastiques (FDM). Elle peut aussi utiliser des résines (SLA / DLP) et des poudres métalliques (SLS / DMLS / SLM). Elle imprime une pièce couche par couche à partir de ces matériaux fondus à haute température et les fusionne avec un laser.

L’impression 3D permet d’avoir une plus grande liberté de forme. Elle est aussi une solution plus simple d’utilisation : il suffit d’un plan 3D et de choisir les paramètres d’impression. Ensuite, l’imprimante travaille toute seule : aucune supervision n’est nécessaire. Cette absence d’intervention humaine en fait une solution efficace pour créer des prototypes à faible coût.

Cette méthode est cependant moins rapide que l’usinage CNC. Elle est plus appropriée pour la création de prototypes que pour la fabrication de pièces en série.

Autre inconvénient : la matière utilisée en impression 3D a une dureté inférieure et donc une résistance aux chocs, aux températures, aux pressions… bien inférieure.  Ce ne sont pas des pièces “gadgets” mais attention aux contraintes d’utilisation de vos pièces.

Usinage CNC ou impression 3D : quelle est la meilleure méthode ?

Vous l’aurez compris, chaque méthode à ses avantages et ses inconvénients. Selon le besoin, l’une ou l’autre des techniques de fabrication de pièces ou de prototype sera plus appropriée.

Vous souhaitez réaliser un prototype ou des pièces usinées ? Nos équipes de Lantoine, Lys Mécanique et Numac sont à votre disposition pour vous conseiller : contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *